Rechercher
  • AgirPourLeVivant

Récit de voyage en territoire microscopique

Par Damien Laverdunt et Hélène Rajcak—13 juin 2020


Les éditions Actes Sud junior ont demandé à leurs auteur·e·s de contribuer aux réflexions d’Agir pour le vivant en s’adressant aux plus jeunes (mais pas seulement).

Récit de voyage en territoire microscopique Les Tigres gauchers. Actes Sud junior

Il y a maintenant quelques années, nous avons entrepris un singulier voyage. Munis d’un microscope et de quelques livres, nous nous sommes lancés dans l’exploration des terres microscopiques. L’aventure s’annonçait hasardeuse, nous ne connaissions presque rien de ces territoires minuscules et de leur population. Et en même temps, quoi de plus exaltant que d’aller poser le pied pour la première fois dans des mondes qui nous étaient inconnus !


Nous n’avons pas été déçus. A perte de vue, s’étendaient d’étranges paysages. Ici le grain de sable devenait un rocher à escalader, là une goutte de confiture un lac sucré à traverser, un peu plus loin une touffe de mousse se changeait en une forêt enchantée. Au cours de notre périple nous avons dû nous acclimater à l’étrange apparence des habitants de ces contrées qui nous faisait parfois douter de leur nature animale. Sous nos yeux ébahis défilaient des essaims de cyclopes, des troupeaux d’oursons d’eau à huit pattes, des nuées de créatures ectoplasmiques. Nous nous sommes émerveillé qu’à une telle échelle, il puisse y avoir tant de complexité et de détails, d’effervescence et de diversité.


Excursion

Dans ces régions microscopiques, inabordables avec nos sens ordinaires, nous nous sommes plusieurs fois sentis désorientés. Par chance, des guides ont bien voulu nous accompagner et nous montrer le rôle essentiel que jouent ces animaux dans l’équilibre du vivant. L’un d’eux nous fit ainsi visiter un chantier dans le sol des forêts et nous présenta tous ces travailleurs de l’ombre qui participent au renouvellement du sol des forêts ; ce sont ces petits gratteurs, découpeurs, grignoteurs et autres brasseurs d’humus qui font que nos terres sont fertiles et permettent aux végétaux de pousser. Un autre naturaliste nous embarqua pour une excursion en milieu marin afin de nous présenter les habitants du plancton. Nous fîmes le tour de toutes ces créatures qui se laissent porter par le courant et notre guide s’arrêta plus longuement sur l’une d’entre elles, que nous avions à peine remarquée, la diatomée. Il nous révéla que ces microalgues étaient non seulement à la source de la chaîne alimentaire de la mer mais qu’elles produisaient aussi une bonne part de l’oxygène que nous respirons.


Vous ne serez pas surpris d’apprendre que cette biodiversité microscopique est aujourd’hui fragilisée. L’usage de pesticides dans l’agriculture entraîne la perturbation des sols et la désertion de leurs habitants. De même, le réchauffement et l’acidification des mers liés à nos différentes activités menacent les précieuses diatomées. Ces mêmes guides nous enseignèrent que les territoires microscopiques constituaient la première maille du tissu du vivant et qu’en leur portant atteinte, on risquait d’ébranler l’équilibre des écosystèmes et de mettre en danger l’ensemble de la biodiversité.


Loupe ou microscope

L’exploration de ces mondes minuscules est le plus souvent l’affaire de spécialistes, mais une simple excursion est toujours possible. Il suffit de se munir d’une loupe ou d’un microscope pour plonger au cœur de la nature ordinaire. Pas besoin de partir loin. La visite commence ici, tout autour de nous, juste sous nos pieds, au milieu d’une touffe de mousse, à la surface d’une écorce d’arbre, dans la terre d’un pot de fleurs. Ces voyages ont beaucoup à nous apprendre : en ouvrant les perspectives du vivant, ils nous aideront à mieux le comprendre et à le protéger.


Damien Laverdunt et Hélène Rajcak forment en duo les Tigres gauchers. Ils écrivent et dessinent ensemble des livres pour la jeunesse, en s’attachant à montrer des mondes animaux invisibles pour les yeux : mondes microscopiques, mondes disparus, mondes imaginaires… (Les mondes invisibles des animaux microscopiques, Actes Sud junior) lestigresgauchers.fr

33 vues

Posts récents

Voir tout