Maison de la poésie

Maison de la Poésie

Passage Moliėre
157, rue Saint-Martin - 75003 Paris
M ° Rambuteau - RER Les Halles

9 juin 2021 - 19H

Tarif : 5€ / adhérent : 0 €

RÉSERVER

"ÉCRIRE LE SENSIBLE, UNE ÉCOLOGIE" #5

9 JUIN 2021

MAISON DE LA POÉSIE

Emanuele Coccia invite Philippe Quesne.

Dans son dernier livre Emanuele Coccia décrivait le système de métamorphose perpétuelle dans lequel l’être humain s’inscrit. Dans la lignée de cette réflexion, et sous l’égide du beau titre de Jacques Tassin, Écologie du sensible, Emanuele Coccia invite des écrivains, penseurs, scientifiques, poètes, artistes qui ont fait de l’écriture un moyen de faire éclore des paysages du possible. Le pari de ces rencontres est que la nouvelle écologie devra partir d’une nouvelle manière d’écrire et de décrire le monde. Ce soir, son invité est Philippe Quesne, auteur, metteur en scène et scénographe. 

en partenariat avec 

logo_maison_poesie.png

EMANUELE COCCIA

Philosophe, Maître de conférence à l'EHESS

Emanuele Coccia est philosophe. Il est maître de conférences de l’École des hautes études en sciences Sociales (EHESS) à Paris. Il commence par suivre une formation en agronomie avant de s’orienter vers la philosophie et la philologie. Il obtient son doctorat à Florence en 2005 et enseigne l’histoire de la philosophie à Fribourg en Allemagne. Passionné de botanique, il est l’auteur de La Vie Sensible (Payot et Rivages, Paris, 2010) et de La vie des plantes. Une métaphysique du mélange (Payot et Rivages, Paris, 2016) et plus récemment Métamorphoses (Rivages, Paris 2020). Il est également co-auteur avec Giorgio Agamben de Angeli. Ebraismo, Cristianesimo, Islam (Neri Pozza, Milan, 2009), une une anthologie de 2000 pages sur les anges dans les contextes chrétien, juif et islamique. En 2019, Emanuele Coccia est conseiller scientifique pour l’exposition Nous les Arbres présentée à la Fondation Cartier à Paris.

emanuele coccia.jpeg