VENDREDI 27 AOÛT 

LE FESTIN CULTUREL
DE L'ÉVEIL À L'ENSEIGNEMENT

Éveiller, émerveiller, éduquer, partager

en collaboration avec

Parler d’éveil c’est engager notre réflexion « sur ce qui compte et non pas sur ce que l’on compte » pour que le petit humain tout juste né, puisse grandir en humanité, s’ouvrir à son environnement, l’interpréter, lui donner du sens. En lui accordant le temps de sa croissance par un éveil au sensible et à l’esthétique, nous lui reconnaissons que ces expériences répétées lui sont essentielles et viennent le nourrir culturellement. Une fois rassasié de cette nourriture imaginative, intersubjective, proto-langagière, dans sa première enfance, l’enfant est prêt pour entrer dans le monde de l’éducation où l’apprentissage va pouvoir prendre appui sur ses ressources emmagasinées. 

Être une personne, locuteur de sa langue, sensible aux siens et à toute forme vivante, est un long processus, où le temps, l’ennui, les expériences, les rencontres, l’appétence, la rêverie, l’imaginaire, le corps en mouvement, la sensorialité en éveil, sont vitales. 

 

Éveiller et éduquer s’adressent à nos enfants de leur naissance à l’entrée dans la vie adulte. C’est un continuum, un temps précieux que nous souhaitons mettre en débat avec le public autour de scientifiques, penseurs, artistes, professionnels. Une réflexion qui souhaite s’engager vers une culture de l’émerveillement et du partage pour que les générations actuelles et à venir habitent le monde en mettant leur sensibilité et leur disponibilité au service de sa protection.  

 

Renouveler nos imaginaires de la relation à l’éveil et à l’éducation est la voie/voix que choisie notre journée.

MARINOPOULOS Sophie _edited.jpg

Sophie Marinopoulos 

Psychologue, psychanalyste, auteure.

CALDY Hélène_edited.jpg

Hélène Caldy

Chargée de Missions Culturelles et Artistiques auprès de la Fédération

Les Pâtes au Beurre